FLSmidth devrait reprendre Sandvik Mining Systems

13/07/2017

FLSmidth a conclu un accord pour acquérir une partie de Sandvik Mining Systems, une entité de Sandvik dont le constructeur cherchait à défaire en raison de son déficit (perte d’exploitation de 800 M SEK en 2016, soit 83,6 M€). Il y a un an, à l’été 2016, Sandvik annonçait être en contact avec la société d’investissement CoBe Capital, mais la transaction n’avait pas pu être menée à terme. Björn Rosengren, président de Sandvik, déclarait à cette époque que « le désinvestissement des systèmes miniers est une étape importante dans la consolidation de Sandvik ».

FLSmidth devrait reprendre Sandvik Mining Systems
Crédit : DR

Pour FLSmidth, fournisseur d’équipement et de procédé de traitement au sens large pour l’industrie minérale, en cimenterie notamment, l’acquisition de Sandvik Mining Systems complète son offre en matière d’ingénierie des procédés, et lui permet de proposer une offre “Pit to Plant”, comme l’explique FLSmidth dans un communiqué. L’industriel compte ainsi étendre son activité à toutes les étapes du traitement en mine de surface, de l’extraction à la valorisation du minerai sans oublier la gestion des résidus miniers.

Il est prévu que les salariés de Sandvik Mining Systems rejoignent les équipes de FLSmidth afin de poursuivre les projets à livrer entre 2017 et 2019.
La transaction devrait être finalisée pour la fin de l’année 2017.

 

Toutes les actualités