Historique

La Sim, une société créée au XIXe siècle qui a su évoluer

La Société de l’industrie minérale a été fondée le 29 avril 1855 à Saint-Etienne, à l’initiative de Louis Grüner, qui en fut le premier président. Elle a été reconnue d’utilité publique le 5 mars 1879. Son siège social a été transféré à Paris le 19 juillet 1990.

L’article premier de ses statuts stipule qu’elle “a pour but de concourir au progrès de l’art des mines, de la métallurgie et des industries qui s’y rattachent”.

Il s’agissait, dans l’esprit de Louis Grüner, d’assurer un lien de coopération entre les personnes qui s’occupent de l’art des mines et de la métallurgie. Ce lien devait être le Bulletin, qui publiait soit des mémoires originaux, soit les résultats d’enquêtes menées par des commissions sur les principales questions intéressant les mineurs et les métallurgistes.

Au fil des ans, le domaine de la société s’est recentré sur l’industrie extractive au fur et à mesure du développement propre de la métallurgie, de l’industrie pétrolière et des travaux de génie civil en souterrain.

"Appliquer la force de la coopération à l’avancement de l’art des mines", telle a été en permanence la ligne directrice des actions menées par la Sim. Il s’est bien toujours agi d’éviter l’isolement des carriers et mineurs, de favoriser l’émulation dans les perfectionnements des techniques d’extraction, de mettre à la disposition de chacun, l’ensemble des travaux effectués par tous. Les objectifs qui ont permis et permettent aujourd’hui encore d’atteindre ce but peuvent se formuler en trois mots : information, formation et ouverture. En effet, les moyens d’information se sont tellement développés depuis plus d’un siècle que le problème essentiel n’est plus seulement de trouver des informations, mais de sélectionner dans la grande masse des informations disponibles celles qui sont réellement pertinentes.

Les grandes dates de la vie de la Sim ponctuent cette évolution qui nous a amené à la situation actuelle.

 

Les grandes dates de la vie de la Sim

1855 Création de la Société de l’industrie minérale et de son Bulletin trimestriel, à Saint-Etienne Revue de l'industrie minérale
1860 Création des districts régionaux
1875 Premier congrès de la Sim à Saint-Etienne
1879 La Sim est reconnue d’utilité publique
1900 La Sim publie les travaux du Congrès international des mines et de la métallurgie
1908 Congrès du cinquantenaire de Saint-Etienne
1909 Le Bulletin devient mensuel
1921 Le Bulletin devient la Revue de l’industrie minérale  
1952 Premier des congrès annuels organisés par les districts  
1958 Premier des documents Sim, manuels de base des techniques minières industrie minérale: minéralurgie (1970)
1959 Création de la section de préparation des minerais
1971 Fusion de la revue Mines avec la RIM
1972 Création de séries techniques (Mines et Minéralurgie) pour la publication
1973 La Sim devient Comité national français pour l’organisation des congrès miniers mondiaux
1974 Création de la section Mine
1980 Regroupement des publications en deux séries (générale et technique)  
1985 Création d’un Comité national français distinct du Conseil de la Sim pour les congrès miniers mondiaux Les Techniques (1988)
1988 La revue devient Mines & Carrières avec une livraison mensuelle et un supplément bimestriel Les Techniques
1991 L'Annuaire devient le Guide des mines et carrières
1993 Création du prix de la Sim
1994 Le Mémento des mines et carrières, édité depuis 1959, est repris par la Sim
1996 L’annuaire statistique des métaux non-ferreux est repris sous le titre World Mining and Metals Yearbook
1998 Création de la revue trimestrielle IM Environnement
1999 Les Techniques ne sont plus un supplément et deviennent une revue trimestrielle  
2000 Congrès du millénaire à Paris IM Environnement (2006)
2003 Création de la revue trimestrielle Recyclage & Valorisation
2005 Congrès du cent cinquantième anniversaire de la création de la Sim à Saint-Etienne
2006 Reprise par la Sim des revues bimestrielles ciments bétons plâtres chaux et l'industrie céramique & verrière
2007 IM Environnement et Les Techniques fusionnent et paraissent sous la forme de numéros hors-série de Mines & Carrières
2008 Publication par la Sim de la revue Verre de l'Institut du Verre
2010 Cession des revues CBPC et ICV à la société Verre Presse Services et arrêt de la publication de la revue Verre

La Sim, ses objectifs : information, formation, ouverture

Information
La Sim a pour ambition d’être le moyen privilégié d’information de la profession extractive par l’ensemble de ses publications. En matière d’information, la Sim dispose aujourd’hui d’un éventail de publications apte à répondre
aux besoins exprimés. Ainsi, la Sim publie des revues périodiques et au premier titre une série générale, la revue mines & carrières, qui offre chaque mois une information claire et complète sur l’actualité des carrières et des mines, l’évolution des techniques, des retours d’expérience, un répertoire des fournisseurs, etc. Chaque année, deux numéros hors série font le point sur des sujets techniques et environnementaux traités à l’occasion de manifestations techniques organisées par la Sim. Une revue spécialisée trimestrielle, recyclage et valorisation, présente une actualité dense sur les nouvelles ressources du recyclage et de la valorisation. Mis à jour annuellement, le guide des mines et carrières constitue un précieux document d’information. Sous divers noms comme mémoires, cahiers, mémentos, guides… des ouvrages, élaborés par des groupes de travail créés par les sections techniques, constituent des synthèses complètes sur un sujet particulier. Ils constituent des documents de référence pour l’ensemble de la communauté de l’industrie minérale. La plupart sont régulièrement complétés et réactualisés.

Formation
Bien avant qu’il ait été question de réglementer la formation permanente, la Sim avait déjà pour préoccupation d’apporter à la profession un support, une organisation, pour assurer la formation complémentaire des ingénieurs. Le lancement en 1958 de la rédaction des documents Sim sur les techniques minières, puis à partir de 1965 de diverses sessions de recyclage, a permis à la Sim d’être un support de formation pour tous les mineurs. Dans un contexte réglementaire aujourd’hui différent, la Sim conserve cette préoccupation de formation qui peut s’appuyer sur un groupe de travail qui lui est consacré. Les numéros hors-série de mines & carrières et les ouvrages en sont le support ainsi que les journées techniques et les ateliers du congrès annuel.

Ouverture
Enfin, dans notre monde complexe, il est plus indispensable que jamais de regarder autour de soi pour comprendre - un peu - ce qui se passe. L’interdépendance des branches industrielles dans une économie et des économies nationales entre elles, se manifeste jusque dans les décisions de chaque jour des ingénieurs. La Sim veut être l’occasion d’ouverture - aux professions voisines, aux activités économiques locales, qu’elles dépendent ou non de la mine, à l’économie générale des substances minérales - grâce à tous les rassemblements qu’elle organise sur le plan régional, national ou international, et grâce aussi à sa revue mines & carrières.

Liste des présidents de la société depuis sa fondation

  • Louis Gruner : 1855-1858
  • Charles-Romain Lan : 1859-1860
  • Etienne Dupont : 1860-1868
  • Mathieu Cacarrié : 1868-1873
  • Henri De Cizancourt : 1874-1880
  • Charles Castel : 1880-1898
  • Louis Tauzin : 1898-1921
  • Henri Chipart : 1921-1922
  • Emmanuel Gruner : 1922-1933
  • Jacques Taffanel : 1934-1946
  • Georges Perrin-Pelletier : 1946-1950
  • Louis Neltner : 1950-1953
  • Roger Cadel : 1954-1956
  • François Margand : 1957-1967
  • Maurice Mangez : 1967-1972
  • Raymond Cheradame : 1972-1978
  • Pierre-Julien Couture : 1978-1984
  • Jean Bailly : 1984-1990
  • Claude Beaumont : 1990-1995
  • Christian Guizol : 1995-2001
  • Michel Sindzingre : 2001-2007
  • Gérard Jourdan : 2007-2013
  • Gilles Roch : Depuis 2013

Congrès internationaux organisés par la Sim

Parmi les congrès internationaux organisés par la Société de l’industrie minérale et qui marquent une étape encore plus avancée dans son action, il convient de citer :

  • en 2002, à Liège, Congrès de l’industrie minérale ;
  • en 1992, à Bruxelles le Congrès des industries minérales belges et françaises ;
  • en 1987, à Marrakech, le Congrès des industries minérales marocaines et françaises ;
  • en 1985, à Cannes, le 15e Congrès international de Minéralurgie ;
  • en 1978, la Sim a reçu le Comité international pour la préparation des congrès miniers mondiaux ;
  • en 1964, dans le cadre des Journées européennes de l’énergie, les Journées sur “l’Electronique et les techniques de gestion dans l’industrie minière” ;
  • en 1963, à Cannes, le 6e Congrès international de préparation des minerais du 26 mai au 2 juin ;
  • en 1955 enfin, pour le centenaire de la Sim - des journées d’études organisées à Saint-Etienne, puis à Paris du 16 juin au 2 juillet et rassemblant 300 conférenciers et 2 300 participants de 23 nationalités différentes. En même temps, une exposition de matériels de mine, une reconstitution en maquette d’une exploitation minière et une exposition d’œuvre d’art inspirées par la mine et la métallurgie attiraient 150 000 visiteurs.

Congrès récents

Depuis 1952, un congrès annuel est organisé à tour de rôle par l’un ou l’autre des districts :

  • en 1975 à Saint-Etienne (district Rhône-Alpes)
  • en 1976 à Caen (district Centre-Ouest)
  • en 1977 à Biarritz (district Sud-Ouest)
  • en 1978 au Touquet (district Nord)
  • en 1979 à Perpignan (district Méditerranée)
  • en 1980 à Vichy (district Auvergne-Limousin)
  • en 1981 à Metz (district Est)
  • en 1982 à Besançon (district Bourgogne Franche-Comté)
  • en 1983 à Paris (district Centre-Ouest)
  • en 1984 à Aix-Les-Bains (district Rhône-Alpes)
  • en 1985 à Toulouse (district Sud-Ouest)
  • en 1986 à Douai (district Nord)
  • en 1987 à Marrakech (Maroc)
  • en 1988 à Angers (district Centre-Ouest)
  • en 1989 à Alès (district Méditerranée)
  • en 1990 à Strasbourg (district Est)
  • en 1991 à Poitiers (district Sud-Ouest)
  • en 1992 à Bruxelles (Belgique)
  • en 1993 à Grenoble (district Rhône-Alpes)
  • en 1994 à Bordeaux (district Sud-Ouest)
  • en 1995 à Reims (district Nord)
  • en 1996 à Montpellier (district Méditerranée)
  • en 1997 à Nantes (district Centre-Ouest)
  • en 1998 à Metz (district Est)
  • en 1999 à Dijon (districts Bourgogne et Rhône-Alpes)
  • en 2000 à Paris (district Centre-Ouest)
  • en 2001 à Clermont-Ferrand (district Auvergne-Limousin)
  • en 2002 à Liège (GMB-Sim)
  • en 2003 à Marseille (district Méditerranée)
  • en 2004 à Lille (district Nord)
  • en 2005 à Saint-Étienne (district Rhône-Alpes)
  • en 2006 à Toulouse (district Sud-Ouest)
  • en 2007 à Orléans (district Centre-Ouest)
  • en 2008 à Limoges (district Auvergne-Limousin)
  • en 2009 à Mulhouse (district Est)
  • en 2010 à Nantes (district Ouest)
  • en 2011 à Perpignan (district Méditerrannée)
  • en 2012 à Caen (district Centre-Ouest)
  • en 2013 à Besançon (district Bourgogne Franche-Comté)
  • en 2014 à Bordeaux (district Sud-Ouest)
  • en 2015 à Mons (GMB-Sim)
  • en 2016 à Grenoble (district Rhône-Alpes)

 

Congrès-exposition de la Sim, à Perpignan [credit photo Valérie Bégyn]

Liste des administrateurs élus (depuis 1979)

  • 1979 : Amblard (jusqu’en 1985), Varoquaux (jusqu’en 1985)
  • 1980 : Beaumont (jusqu’en 1986), Bieau (jusqu’en 1983), Bullet (jusqu’en 1986), Greif (jusqu’en 1983), Jeannard (jusqu’en 1986), Lecerf (jusqu’en 1986), Mordos (jusqu’en 1986)
  • 1981 : Dangeard (jusqu’en 1987), Ragot (jusqu’en 1987), Renoux (jusqu’en 1982).
  • 1982 : Artaud (jusqu’en 1988), Goossens (jusqu’en 1988), Raffinot (jusqu’en 1988), Rives (jusqu’en 1988)
  • 1983 : Astier (jusqu’en 1989), Destruys (jusqu’en 1989), Gantois (jusqu’en 1986),
  • Marchand (jusqu’en 1987), Zegers (jusqu’en 1986)
  • 1984 : Bailly (jusqu’en 1990), Barbier (jusqu’en 1987), Maurin (jusqu’en 1987)
  • 1985 : Dupont (jusqu’en 1988), Guizol (jusqu’en 1991)
  • 1986 : Assayag (jusqu’en 1991), Audibert (jusqu’en 1989), Caffet (jusqu’en 1989), Caleix (jusqu’en 1988), Lassartesse (jusqu’en 1989), Piguet (jusqu’en 1992), Turmine (jusqu’en 1989)
  • 1987 : Diethrich (jusqu’en 1992), Prevot, Turpin (jusqu’en 1993)
  • 1988 : Bordure (jusqu’en 1991), Bourrelier (jusqu’en 1994), Fegueux (jusqu’en 1993),
  • Jourdan (jusqu’en 1990), Napoly (jusqu’en 1994), Saint Raymond (jusqu’en 1992)
  • 1989 : Beaumont (jusqu’en 1995), Duffaut (jusqu’en 1995), Goossens (jusqu’en 1995),
  • Gross (jusqu’en 1995), Guerin (jusqu’en 1991), Helm (jusqu’en 1995)
  • 1990 : Cornuot (jusqu’en 1993), Imauven (jusqu’en 1992), Bodu (jusqu’en 1993)
  • 1991 : Delannay (jusqu’en 1994), Duclos (jusqu’en 1994), Favreau (jusqu’en 1994),
  • Muller (jusqu’en 1997), Salmon-Legagneur (jusqu’en 1997)
  • 1992 : Blanc (jusqu’en 1994), Hirtzman (jusqu’en 1995), Lefort (jusqu’en 1995), Liger (jusqu’en 1995)
  • 1993 : Barriquand (jusqu’en 1999), Bavoux (jusqu’en 1998), Cherrier (jusqu’en 1999),
  • Raffoux (jusqu’en 1999), Costentin (jusqu’en 1994)
  • 1994 : Géraud (jusqu’en 2000), Masson (jusqu’en 1996), Piketty (jusqu’en 2000),
  • Troly (jusqu’en 2000), Uroz (jusqu’en 1997), Vecten (jusqu’en 1999)
  • 1995 : Defrance (jusqu’en 1997), Graillot, Guizol, Jourdan, Nodé-Langlois, Piguet, Raviart, Reith, Valla (jusqu’en 1996)
  • 1996 : Bouteloup (jusqu’en 1997)
  • 1997 : Mme Covelaere, MM. Esterle, de l’Epinois (jusqu’en 2002), Rollin
  • 1998 : MM. Rocher (jusqu’en 2000), Viaud (jusqu’en 1999)
  • 1999 : Godefroy (jusqu’en 2005), Marino (jusqu’en 2000), Roch (jusqu’en 2005),
  • Sougy (jusqu’en 2005), Wojtkowiak (jusqu’en 2005)
  • 2000 : MM. Bertrand (jusqu'en 2006), Desideri (jusqu’en 2002), Salmon-Legagneur (jusqu'en 2006), Testard (jusqu'en 2006)
  • 2001 : Mme Four-Riou (jusqu’en 2004), MM. Bourgois (jusqu’en 2007), Feuga (jusqu’en 2002), Klur (jusqu’en 2007), Lebras (jusqu’en 2004), Narcy (jusqu’en 2003), Sindzingre (jusqu’en 2007), Troly (jusqu’en 2007)
  • 2002 : MM. Alheib (jusqu’en 2008), Piketty (jusqu’en 2008), Tarall (jusqu’en 2005), Toutain (jusqu’en 2005)
  • 2003 : MM. Hoestland (jusqu’en 2009), Reverdy (jusqu’en 2009), Salefran (jusqu’en 2009), Marino (jusqu'en 2006)
  • 2004 : Mme Julien de la Vergne (jusqu’en 2010), M. Gruat (jusqu’en 2010)
  • 2005 : MM. Balan (jusqu’en 2008), Daniellou (jusqu’en 2010), Deveughèle (jusqu’en 2011), Didier (jusqu’en 2011), Ferquel (jusqu’en 2011), Naud (jusqu’en 2008)
  • 2006 : Mme Blanc (jusqu’en 2009), MM. Delorme, Lamouille, Lucion (jusqu’en 2009)
  • 2007 : Mme de Langeron (jusqu’en 2013), MM. Guy (jusqu’en 2013), Hoerner (jusqu’en 2013), Jourdan (jusqu’en 2013)
  • 2008 : Mme Merrien Soukatchoff (jusqu’en 2014), MM. Blanc (jusqu’en 2014), Daumarie (jusqu’en 2014), Russeil (jusqu’en 2011)
  • 2009 : MM. Bertrand, Cavaillé (jusqu’en 2012), Dieudonné, Perrin (jusqu’en 2014), Vuillier
  • 2010 : MM. de Waziers, Négroni, Piketty
  • 2011 : MM. Cortial (jusqu’en 2013), Cunin (jusqu’en 2013), Laversanne, Pinte
  • 2012 : MM. Deveughèle, Guillaneau
  • 2013 : MM. Fleurisson, Osdoit, Reynard, Roch, Testard
  • 2014 : Mme De Langeron, MM. Gunzburger, Lomberty, Louis, Millard
  • 2015 : MM. Colson, Meunier, Rameau, Van Overbeke
  • 2016 : MM. Van Overbeke, Calozet, Daupley, Daviron, Gay, Jaccard, Savoyet